Londres 2012

 

Les anglais innovent en étant les premiers à inclure la culture comme « jeux paralympiques ». En 2008, ils ont en effet lancé le programme « Inspire », une série d’événements visant à présenter les arts et la culture du Royaume-Uni au reste du monde.

Concrètement, 7 millions de livres vont être débloqués et serviront à 12 artistes pour financer leurs projets qui seront l’héritage de ces jeux de 2012. Des projets ambitieux voire fous comme Alex Hartley qui prévoit de démanteler une île de l’Arctique et de la remonter en Angleterre ou le projet de recouvrir de tricot une ville d’Ecosse.

Ou encore Shauna Richardson qui va tricoter trois lions de plus de neuf mètres de haut à Nottingham

De son coté, Anish Kapoor projette de construire une tour olympique en plein centre de Londres de plus de 400 pieds de haut.

Les chinois s’étaient servis des JO pour consolider l’unité de leur pays et envoyer un message au monde, les anglais, eux, se servent de l’effet de mobilisation de cet événement sportif pour booster leur rayonnement culturel.

cet article est aussi visible ici: http://blog.3suisses.fr/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :